Garde partagée, comment faire correctement ?

La garde partagée peut être une solution intéressante pour une séparation avec enfant(s), mais elle nécessite de bien en comprendre les tenants et les aboutissants. La garde partagée est une solution de plus en plus répandue, mais encore très souvent mal comprise, et parfois utilisée à des fins d’optimisation fiscale ou encore pour faire des économies sur le montant de la pension.

Comment impacter au minimum les enfants durant une séparation ?

La garde alternée est une solution de plus en plus plébiscitée par les parents, et qui permet aux enfants de vivre
une séparation sereine, mais encore trop souvent mal comprise et finissant par impacter les enfants autant sur le plan physique que psychologique.
La garde partagée peut être une solution intéressante pour un couple, mais nécessite d’en comprendre le fonctionnement pour éviter qu’en plus du traumatisme de la séparation, ils ne se sentent pas seuls ou délaissés.
En effet, la garde partagée est une solution à géométrie variable qui peut être mise en place de différentes façons et qui n’est pas nécessairement toujours la solution la plus adaptée aux enfants. Penser à eux dans vos démarches.

garde partagée

 

Quels droits donnent une garde partagée ?

Une séparation de couple avec un enfant peut se révéler être une étape douloureuse pour les deux parents, mais elle peut aussi être l’occasion de faire le point sur la situation. C’est le moment d’envisager les solutions qui s’offrent à vous pour que
vos enfants vivent au mieux la séparation.
Il est important de rappeler qu’en cas de divorce ou de séparation, il n’y a pas d’obligation légale pour un parent de
garder les enfants chez lui. En effet, la loi n’impose à aucun parent de se conformer à ce que prévoit le code civil.
Cependant, il est fortement recommandé d’en parler en amont avec son avocat afin d’être sûr de ne pas faire n’importe quoi, les profils sont tellement différents que nous ne pouvons pas faire de règle générale.

Lire aussi :  Comment choisir une écharpe de portage : les critères à considérer

Quels sont les avantages ?

Le partage d’une garde d’enfants peut présenter des avantages pour les parents, en voici quelques exemples :
• Une plus grande flexibilité dans l’organisation du temps de travail : vous travaillez et les enfants sont gardés par
l’autre parent. Il est ainsi plus facile d’adapter son emploi du temps en fonction des horaires de chacun
• Des enfants mieux surveillés : vous avez la possibilité d’avoir une personne pour s’occuper de votre enfant
pendant que vous travaillez. Vous évitant aussi de faire appel à une baby-sitter ou à un membre de la famille lors de vos sorties
• Une meilleure communication : en cas d’incident (accident, maladie, …) ou de changement dans la vie de
votre enfant ou de votre famille, vous pouvez être plus facilement joignable et accessible.
• La possibilité d’avoir des loisirs en commun : La garde partagée vous donnera du temps pour vous, ainsi que plus de temps quand vous garderez vos enfants

garde partagée

 

Quels sont les inconvénients ?

  • Il n’y a pas d’inconvénients majeurs à une garde partagée, mais certains sont cependant à noter :
    Les enfants ont des habitudes de gardes différentes : les horaires et les habitudes des enfants peuvent être différents entre deux familles.
  • La répartition peut être difficile à mettre en place : il faut trouver un équilibre entre les deux familles et s’assurer que tout se passe bien.
  • Le partage peut entraîner des conflits : il arrive parfois qu’un conflit survienne au sein du couple ou entre les deux familles. Les deux familles ont alors du mal à cohabiter, ce qui peut être source de conflits et de tensions.
  • La garde partagée nécessite un budget plus important : en effet, les choses à usages uniques devront être dans les deux foyers
Lire aussi :  Réveil enfant : est-ce que c'est efficace pour réveiller les enfants ?

La garde partagée, un changement important

La garde partagée implique de trouver un équilibre entre les deux familles. Il peut être compliqué de s’entendre sur les horaires et les habitudes, ce qui nécessite une attention particulière.

La répartition de l’hébergement des enfants peut de temps en temps entraîner des conflits entre les deux familles. Les enfants peuvent avoir des habitudes et une sphère d’intimité différente en fonction de la famille avec laquelle ils sont en garde.

Noter cet article

Laisser un commentaire