Comment poser une clôture rigide avec soubassement simplement ?

Lorsqu’il s’agit de sécuriser et délimiter notre terrain, il est bien de savoir comment poser une clôture rigide avec soubassement et pourquoi c’est une bonne solution. Cette option robuste et durable offre une protection optimale contre les intrusions, tout en assurant une esthétique soignée. En tant que professionnel, vous vous demandez peut-être comment procéder à l’installation d’une telle clôture. Dans cet article, nous allons vous guider pas à pas à travers les étapes essentielles pour poser une clôture rigide avec soubassement de manière optimale.

Préparation du terrain et choix des matériaux

Avant de commencer, il est indispensable de bien préparer le terrain et de choisir les matériaux adéquats pour votre clôture. Le choix du grillage, des poteaux et du soubassement dépendra essentiellement de la configuration de votre terrain, de la hauteur souhaitée et du style que vous désirez donner à votre clôture.

Le grillage

Le grillage rigide est constitué de panneaux soudés en acier galvanisé, généralement recouverts d’une couche de plastique pour une meilleure résistance aux intempéries. Il existe plusieurs types de grillages rigides, avec des mailles de dimensions et de formes variées. Pensez à choisir un grillage dont la hauteur est compatible avec celle de vos poteaux et de votre soubassement.

Les poteaux

Les poteaux peuvent être fabriqués en acier galvanisé, en aluminium ou en PVC. Ils sont généralement pourvus de rainures, de clips ou de platines pour faciliter la fixation des panneaux de grillage. Veillez à choisir des poteaux adaptés à la hauteur de votre clôture et à la nature du sol sur lequel ils seront installés.

Le soubassement

Le soubassement est une plaque en béton, en pierre ou en PVC, placée à la base de la clôture pour renforcer sa stabilité et empêcher les animaux de passer en-dessous. Il existe plusieurs types de plaques de soubassement, avec des finitions et des dimensions variées. Sélectionnez un soubassement compatible avec vos panneaux de grillage et vos poteaux.

Préparation du kit d’installation

Une fois les matériaux choisis, il vous faudra rassembler un kit d’installation comprenant les outils et les accessoires nécessaires pour poser votre clôture rigide avec soubassement. Ce kit doit inclure :

  • Des piquets et des cordeaux pour délimiter l’emplacement de la clôture
  • Une pelle, une bêche et/ou une tarière pour creuser les trous destinés aux poteaux
  • Du béton prêt à l’emploi pour sceller les poteaux
  • Un niveau à bulle pour vérifier l’aplomb des poteaux et du soubassement
  • Des cales en bois pour caler le soubassement
  • Des vis, des clous et des chevilles adaptés à vos panneaux, poteaux et soubassement
  • Une perceuse, une scie et un marteau pour adapter les éléments si nécessaire

Comment poser une clôture rigide avec soubassement ?

Positionnement des poteaux

Commencez par délimiter l’emplacement de votre clôture à l’aide de piquets et de cordeaux. Marquez l’emplacement des poteaux à intervalles réguliers, en respectant la largeur des panneaux de grillage. Creusez des trous d’au moins 60 cm de profondeur et de 30 cm de largeur pour chaque poteau. Si votre terrain présente une pente, prenez en compte cette inclinaison pour ajuster la hauteur des poteaux.

Lire aussi :  Découvrez le duo parfait pour retrouver un éclat parfait sur votre terrasse en caillebotis !

Mise en place du soubassement

Posez les plaques de soubassement à la base de chaque trou de poteau, en les calant avec des cales en bois pour qu’elles soient parfaitement horizontales. Vérifiez leur niveau à l’aide d’un niveau à bulle et ajustez si nécessaire. Ensuite, placez un poteau dans chaque trou, en veillant à ce qu’il repose bien sur le soubassement et en alignant sa rainure ou son support avec le cordeau.

Scellement des poteaux

Mélangez le béton prêt à l’emploi selon les instructions du fabricant, puis versez-le dans les trous des poteaux. Laissez sécher pendant au moins 24 heures avant de retirer les cales en bois et de vérifier à nouveau l’aplomb des poteaux. Si nécessaire, ajustez les poteaux avec des cales supplémentaires pour qu’ils soient parfaitement droits.

Pose des panneaux de grillage

Une fois les poteaux et le soubassement en place, il ne vous reste plus qu’à poser les panneaux de grillage rigide. Commencez par un angle de la clôture, puis installez les panneaux les uns après les autres en les fixant aux poteaux à l’aide des clips, des platines ou des vis fournies. Assurez-vous que les panneaux sont bien alignés, horizontalement et verticalement, et ajustez si nécessaire.

Pour finir, il est important de s’assurer de la solidité et de l’esthétique de votre clôture rigide avec soubassement en vérifiant l’alignement des panneaux, des poteaux et du soubassement une dernière fois. Si tout est en ordre, votre clôture est désormais prête à protéger votre terrain avec efficacité et élégance.

Conseils pour l’entretien de votre clôture rigide avec soubassement

Maintenant que votre clôture rigide avec soubassement est installée, il est crucial d’en assurer l’entretien régulier pour préserver sa durabilité et son esthétique. Voici quelques conseils pour entretenir votre clôture rigide et garantir sa longévité.

Nettoyage des panneaux, poteaux et soubassement

Les éléments de votre clôture, tels que les panneaux rigides, les poteaux et les plaques de soubassement, peuvent accumuler de la saleté, des débris et des traces d’usure au fil du temps. Il est recommandé de nettoyer régulièrement ces éléments avec une brosse douce et de l’eau savonneuse pour éliminer les salissures et les éventuelles traces de rouille. Rincez abondamment à l’eau claire et laissez sécher à l’air libre.

Contrôle de la solidité des fixations

Au fil du temps, les fixations de votre clôture rigide peuvent se desserrer en raison des intempéries ou des mouvements du terrain. Inspectez régulièrement les clips, les platines et les vis qui maintiennent les panneaux rigides aux poteaux. Resserrez ou remplacez les fixations si nécessaire pour assurer une tenue optimale de la clôture.

Lire aussi :  Récupérateur eau de pluie : comment faire quand il n'y a pas de pluie?

Vérification de l’aplomb des éléments

Les poteaux et les plaques de soubassement peuvent bouger légèrement en raison de l’érosion du sol ou des mouvements du terrain, surtout si votre terrain est en pente. Utilisez un niveau à bulle pour vérifier l’aplomb des poteaux et du soubassement, et ajustez-les si nécessaire en ajoutant des cales ou en repositionnant les éléments.

Protection contre les intempéries

Pour préserver la qualité de votre clôture rigide, appliquez régulièrement un produit de protection adapté au matériau de vos panneaux, poteaux et soubassement (peinture, lasure, vernis, etc.). Cela permettra de protéger les éléments contre les UV, les intempéries et les éventuelles dégradations.

Options de personnalisation et d’occultation pour votre clôture rigide avec soubassement

Une clôture rigide avec soubassement offre de nombreuses possibilités de personnalisation et d’occultation pour s’adapter à vos besoins et à vos goûts esthétiques. Voici quelques options à prendre en compte pour personnaliser votre clôture.

Occultation PVC ou composite

Pour préserver votre intimité et vous protéger des regards indiscrets, vous pouvez ajouter des lames d’occultation en PVC ou en composite à votre clôture rigide. Ces lames se glissent facilement entre les mailles du grillage et offrent une occultation totale ou partielle, selon le modèle choisi. Elles sont également disponibles dans une large gamme de couleurs et de finitions pour s’harmoniser avec votre extérieur.

Plantes grimpantes et haies

Une autre option pour personnaliser et occulter votre clôture rigide consiste à y faire pousser des plantes grimpantes ou à installer une haie végétale le long de la clôture. Les plantes grimpantes, comme le lierre, le jasmin étoilé ou la clématite, offrent un aspect naturel et esthétique tout en contribuant à l’occultation de la clôture.

Personnalisation des poteaux et plaques de soubassement

Vous pouvez également personnaliser les poteaux et les plaques de soubassement de votre clôture en les peignant ou en choisissant des modèles avec des motifs, des reliefs ou des finitions particulières. Cette personnalisation permet d’apporter une touche d’originalité à votre clôture rigide avec soubassement et de l’intégrer harmonieusement à votre extérieur.

Conclusion

La pose d’une clôture rigide avec soubassement est un excellent moyen de sécuriser et délimiter votre terrain tout en ajoutant une touche esthétique à votre extérieur. En suivant les étapes détaillées dans cet article et en tenant compte des conseils d’entretien et de personnalisation, vous pourrez installer et maintenir une clôture rigide avec soubassement durable et adaptée à vos besoins. N’oubliez pas de consulter les réglementations locales et de respecter les distances de voisinage pour garantir une installation conforme et harmonieuse.

Lire aussi :  Robot piscine : Quels sont les modèles qui disposent des meilleures fonctionnalités avec des prix assez adaptés pour tous les consommateurs ?

FAQ

Quels sont les éléments nécessaires pour poser une clôture rigide ?

Pour poser une cloture rigide, vous aurez besoin des éléments suivants : des profilés métalliques et des plaques de recouvrement (avec leurs fixations), des poteaux (acier, aluminium, acier galvanisé ou en bois massif selon le modèle choisi) et un soubassement.

Quels sont les différents types de soubassement disponibles ?

Il existe plusieurs types de soubassement pour la pose d’une clôture rigide. Selon votre type de terrain, vous pouvez choisir entre un soubassement en béton armé, en béton léger, en terre remblayée et en murets de pierres.

Comment bien préparer la surface avant la pose du soubassement ?

Avant d’installer votre soubassement, vous devez préparer le terrain. Pour cela, procédez à un nivellement du sol à l’aide d’une bêche. Ensuite, veillez à ce qu’il soit parfaitement stable et plat avant de procéder à la pose du soubassement.

Quel matériel est nécessaire pour poser un soubassement ?

Pour installer un soubassement, il vous faudra du matériel adapté. Vous aurez besoin notamment d’une bêche pour creuser les fondations et les tranchées, ainsi que d’un marteau-piqueur ou d’un burin si vous optez pour un soubassement en béton armé.

Comment fixer correctement les poteaux sur le soubassement ?

Une fois que votre soubassement est installé et que vos poteaux sont prêts à être mis en place, il est important que vous respectiez quelques règles. Veillez à ce que chaque poteau soit parfaitement vertical et à ce qu’il soit solidement ancré dans le sol grâce aux fixations ad hoc fournies avec votre kit de clôture.

Noter cet article

Laisser un commentaire